Contrée indienne – Dorothy M. Johnson


Dans l’intimité de loges indiennes ou celle de ranches à peine construits, à travers les plaines, derrière les murs des forts militaires ou dans les rues de villes nouvelles, pionniers, Indiens et cow-boys sont confrontés à la dure loi de l’Ouest. Dotés d’un formidable instinct de survie, ces hommes et ces femmes résistent à la destruction de leurs foyers, de leurs croyances et de leurs rêves. Ces onze nouvelles dont deux restaient inédites en français racontent les incidents devenus légendaires et les paysages encore sauvages de cette terre de frontières.
On retrouve parmi elles L’Homme qui tua Liberty Valance et Un homme nommé Cheval qui inspirèrent deux grands westerns de John Ford et Elliot Silverstein. Avec Contrée indienne, Dorothy Johnson, grande dame de la littérature américaine, ressuscite le mythe de l’Ouest américain.


« Avec très peu de mots et une grande précision, Dorothy Johnson restitue parfaitement l’âpreté d’une époque. Et raconte, d’une plume sans fioritures, des histoires de résilience et d’honneur, d’amour et de haine. Ne pas s’y tromper : Dorothy Johnson est une grande écrivaine de westerns, certes, mais une grande écrivaine tout court. » Johanna Luyssen, CAUSETTE

« Des nouvelles à lire, comme des contes. » LA MÉMOIRE DES ARTS

Dorothy M. Johnson

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.