Le Combat d’hiver – Jean-Claude Mourlevat


«Une grande aventure palpitante et digne de Tolkien» Le Figaro Magazine.

Quatre adolescents, évadés de leur orphelinat prison, reprennent la lutte
perdue par leurs parents quinze ans plus tôt. Leur combat, hymne grandiose au
courage et à la liberté, semble désespéré. Et pourtant…

Un titre récompensé
à de nombreuses reprises (Prix France Télévision 2006, Prix Sorcières 2008,
Prix des Incorruptibles 2008…).

« Pour la première fois, j’ai inventé une histoire avec l’envie de parler d’un sujet : le combat de la culture contre la barbarie. » Jean-Claude Mourlevat


« J’ai écrit les premiers mots du Combat d’hiver au printemps 2004 dans la Creuse. J’avais une heure d’attente dans une médiathèque et j’ai ouvert mon nouveau cahier. Je me souviens que la phrase : « Sur un signe de la surveillante… » ne me plaisait pas avec tous ses « s ». Et puis, comme d’habitude, je ne savais pas où j’allais. J’ai écrit les derniers mots : « Dors, ma toute belle, dors. Tout va bien. » à l’automne 2005. J’ai mis beaucoup de moi-même dans ce roman. Il rassemble une partie des thèmes qui me constituent : l’internat, l’appel de la liberté, la peur de la barbarie, la question du courage personnel, la résistance, la voix humaine, la transmission de la culture et des valeurs humanistes. Les personnages les plus forts sont des femmes et des jeunes filles : Helen Dormann, Milena Bach, Eva-Maria Bach, Dora, les consoleuses… Ce n’est pas un hasard, mais la volonté de rendre hommage à toutes celles qui, dans la vraie vie, travaillent à réparer nos bêtises et à rendre le monde plus habitable. » Jean-Claude Mourlevat

Jean-Claude Mourlevat

Jean-Claude Mourlevat

Oh Happy Day
Terrienne
La Rivière à l’envers, Tome 1

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :