Orgueil et préjugés – Jane Austen


Élisabeth Bennet a quatre soeurs et une mère qui ne songe qu’à les marier. Quand parvient la nouvelle de l’installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d’autant plus qu’il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits.

Texte intégral révisé suivi d’une biographie de Jane Austen. Préface de Virginia Woolf.


« L’intelligence de Jane Austen n’a d’égale que la perfection de son goût. Ses sots sont des sots, ses snobs des snobs, parce qu’ils s’éloignent du modèle de raison et de bon sens qu’elle a en tête, et qu’elle nous transmet clairement à l’instant même où elle nous fait rire. Jamais romancier n’a fait autant usage, et à la perfection, de son sens des valeurs humaines. C’est en contraste avec un cœur sûr, un bon goût infaillible, des principes moraux presque austères, qu’elle fait ressortir ces traits, qui vont à l’encontre de ce qui est bon, vrai et sincère, et qui sont parmi les choses les plus délicieuses de la langue anglaise. » – Virginia Woolf.

Jane Austen

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :